Ce blog est dédié aux illustrateurs de l'imaginaire que je présente sous la forme de chroniques ou d'interviews.
Vos commentaires sont les bienvenus. Bonne lecture.
MiB le 04/01/13

samedi 5 janvier 2013

JULIEN DELVAL



Julien Delval est un des illustrateurs les plus prolixes dans l'édition Française.

Né en 1972 à Paris, il étudie à l'ENSAD et débute dans le métier en travaillant pour les éditions Multisim sur le jeu Néphilim et très vite, c'est dans les Jeux de Rôles qu'il impose son style pour Guildes, Agone, Dark Earth et dans le jeu de société chez Days of Wonder, Matagot ou Filosofia.

C'est tout naturellement qu'il réalise ensuite des illustrations de couvertures pour les éditions Mnémos, Fleuve Noir, Pocket, Flammarion, Octobre, France Loisir. Il est aussi à l'aise en illustration pour adultes qu'en jeunesse où il a notamment travaillé pour plusieurs livres jeux dans la collection des « 100 » aux Editions Gründ et fait des couvertures pour Bayard, Le Rocher et Mango.







Julien a une affection particulière pour l'illustration historique en général, le médiéval en particulier et la Fantasy.

Son admiration pour des peintres tels que Delacroix, Bruegel, Waterhouse, Mucha et des illustrateurs comme Ian Mc Caigh, Angus Mc Bride, NC Wyeth se ressent dans son travail qui se démarque ainsi très nettement des œuvres de ses confrères souvent plus influencés par des grands noms de l'illustration de l'imaginaire tels que Frazetta, Foss, Whelan...



Côté technique, Julien commence souvent par un crayonné et enchaine avec un rough couleur (comme on peut le voir ici sur Les Chiens de Guerre) et passe ensuite à la réalisation finale le plus souvent à la gouache. Ces deux étapes lui donnent des bases solides sur lesquelles s'appuyer. La force de Julien réside ensuite dans sa rapidité d'exécution qui lui permet de produire sans hésitation une œuvre parfaitement équilibrée, où il se dégage une sensation de mouvement, une grande souplesse, et un vrai sens du détail posé avec pertinence. Cette aisance dans la peinture traditionnelle explique en grande partie qu'il n'ait pas encore opté pour la peinture numérique (mais il lui arrive de rajouter quelques touches numérique à certaine illustrations quand cela lui semble intéressant, depuis peu).



Il travaille souvent dans des tons pastel ce qui ne l'empêche pas d'employer parfois des couleurs plus vives notamment dans ses travaux pour la jeunesse ou pour des jeux. 

Elégant est le mot qui me vient à l'esprit pour qualifier son travail.



Grand fan de BD, il était dans l'ordre des choses qu'il se lance dans la réalisation de son premier album... Après quelques projets inaboutis, il s'attaque en 2010 pour les éditions Vent d'Ouest au tome 1 de la trilogie « Petits Soldats » dont le dernier volume est paru en 2012.

En BD, Julien ne change pas sa manière de travailler... après un dessin au crayon, il passe directement à la peinture pour obtenir un résultat proche de sa technique habituelle en illustration. Un énorme travail auquel il parvient à donner beaucoup de vie et de mouvement ce qui n'est pas une mince affaire dès qu'on s'écarte de la technique traditionnelle de l'encrage...



En 2010, on a pu voir les illustrations de Julien exposées à la Galerie du Bailli à Epinal dans le cadre du festival « Les Imaginales » et à la librairie « Labyrinthes » à Rambouillet.

Il a aussi participé à plusieurs fresques sur toile lors de festivals de l'Imaginaire dont celle de 2010 et 2011 aux « Imaginales » d'Epinal ou celle du Festival « Zone Franche » 2010.
Le voir peindre en direct avec une facilité et une rapidité déconcertante est un émerveillement pour tous ceux qui ont eu l'occasion d'y assister.


Julien est aussi musicien et fut le bassiste du défunt groupe « L'Année du Rat » pendant une dizaine d'années et leur a composé plusieurs titres.

Vous l'aurez compris, Julien Delval a plusieurs cordes à son arc et tout indique que ses œuvres futures n'ont pas fini de nous éblouir... aussi, ne manquez pas de venir le voir réaliser en direct une fresque sur toile sur le thème du Steampunk, avec ses talentueux confrères et amis MANCHU et YOZ, au Festival GEEKOPOLIS à Montreuil en mai 2013 !


Le Blog de Julien : http://juliendelval.blogspot.fr/


MiB

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire